30 5 / 2014

25 5 / 2014

Bad day … bad life ?

Bad day … bad life ?

(Source: evenbrokenwings-will-fly)

11 5 / 2014

01 5 / 2014

Sometimes I just want to say ’ Please don’t leave ’ but I know they will … It hurts. Again and again. Am I this bad ?

Sometimes I just want to say ’ Please don’t leave ’ but I know they will … 
It hurts. Again and again. Am I this bad ?

01 5 / 2014

Je ne pourrais jamais te haïr alors que grâce à toi, j’ai reçu le plus beau cadeau du monde. Qu’en plus d’être une maman comblée, je suis désormais une femme accomplie, qui s’accepte et qui n’a aucune honte des cicatrices sur son ventre, car ces marques sont la preuve irréfutable que j’ai porté mon fils neuf mois durant. Je le regarde, j’y vois parfois un peu de toi, un peu de moi. J’ai mal, mais il m’est tellement précieux que je n’ai aucun regret d’avoir mené cette grossesse à terme, d’avoir eu à surmonter ça toute seule et de l’être encore aujourd’hui. Il en vaut la peine. Chaque jour, chaque seconde, et c’est quelque chose que tu ne connaîtras jamais.
Malgré tout – en dépit de tout –, si un jour tu venais à lire ce message, j’ai envie de te dire merci. Je suis une femme changée. Je suis une maman. 

Je ne pourrais jamais te haïr alors que grâce à toi, j’ai reçu le plus beau cadeau du monde. Qu’en plus d’être une maman comblée, je suis désormais une femme accomplie, qui s’accepte et qui n’a aucune honte des cicatrices sur son ventre, car ces marques sont la preuve irréfutable que j’ai porté mon fils neuf mois durant. 

Je le regarde, j’y vois parfois un peu de toi, un peu de moi. J’ai mal, mais il m’est tellement précieux que je n’ai aucun regret d’avoir mené cette grossesse à terme, d’avoir eu à surmonter ça toute seule et de l’être encore aujourd’hui. Il en vaut la peine. Chaque jour, chaque seconde, et c’est quelque chose que tu ne connaîtras jamais.


Malgré tout – en dépit de tout –, si un jour tu venais à lire ce message, j’ai envie de te dire merci. Je suis une femme changée. Je suis une maman. 

05 4 / 2014

24 3 / 2014

21 3 / 2014

joeydeangelis:

I watched one of the best foreign film noms, The Broken Circle Breakdown, and woooooow it’s like Blue Valentine but a lot more tragic. I can’t move.

Proud to be a Belgian girl :) Wonderful movie, loved it from the beginning to the end. ♥

21 3 / 2014

(Source: dreamers-house)

19 3 / 2014

Parce que je ne me suis jamais sentie aussi seule et abandonnée qu’aujourd’hui … Cette grossesse a tout changé. J’ai vu les ’ vrais ’ et il y en a peu. Y’a ces gens qui pensent faire bien et qui font pire que mieux. Y’a ceux qui me manquent parce que, putain, qu’est-ce qu’ils sont loin …Beaucoup m’ont tourné le dos. Qu’est-ce que j’ai fait de mal à part tomber enceinte ? J’ai choisi le mauvais gars, c’est certain, mais j’ai pris dans la gueule et aujourd’hui j’avance parce que la vie bouge à toute vitesse, qu’elle n’attend pas, preuve en est le petit garçon qui gigote dans mon ventre. Et j’ai l’impression de compter pour pas grand monde … Deux semaines que je suis en arrêt pour les cours et personne qui vient me demander pourquoi ou si tout va bien avec le bébé. On ose même m’inviter à un event Facebook à la con, lol. Je prends un malin plaisir à laisser la mention ’ Vu ’ aux messages et à passer au-dessus. Le futur parrain, pourtant un homme d’un certain âge que je pensais mature, ne demande jamais aucune nouvelle alors que je le croise à plusieurs reprises dans la semaine, vu qu’il est chauffeur de bus. La marraine râle parce que j’ai osé demander une participation de 30 € pour la table à langer, alors qu’elle nage dans le fric et que je pense que c’est la moindre des choses. Plein de gens ont proposé leur aide pour le déménagement, que ce soit au niveau des allers-retours ou des divers travaux tels que la peinture, le montage des meubles, le nettoyage, et quand y’a eu besoin, toutes les excuses bidons (et autres un peu vraies) sont sorties. Mille fois, merci. L’autre truc qui me fout en pétard pas possible. J’en ai marre des gens égoïstes. Marre de ces amis qui ont besoin de moi pour se confier, que ce soit à propos de choses sérieuses ou non, mais qui en retour ne demandent jamais si moi je vais bien. ” J’ai besoin de toi, je dois te parler ” Eh bien j’en ai marre de répondre présente. Je suis inscrite aux abonnés absents pour une durée indéterminée pour toutes ces personnes. Allez vous faire foutre. Aujourd’hui, c’est moi, ma mère, mon fils et les quelques uns qui se comptent sur les doigts d’une main. 
Amen.

Parce que je ne me suis jamais sentie aussi seule et abandonnée qu’aujourd’hui … Cette grossesse a tout changé. J’ai vu les ’ vrais ’ et il y en a peu. Y’a ces gens qui pensent faire bien et qui font pire que mieux. Y’a ceux qui me manquent parce que, putain, qu’est-ce qu’ils sont loin …

Beaucoup m’ont tourné le dos. Qu’est-ce que j’ai fait de mal à part tomber enceinte ? J’ai choisi le mauvais gars, c’est certain, mais j’ai pris dans la gueule et aujourd’hui j’avance parce que la vie bouge à toute vitesse, qu’elle n’attend pas, preuve en est le petit garçon qui gigote dans mon ventre. Et j’ai l’impression de compter pour pas grand monde … Deux semaines que je suis en arrêt pour les cours et personne qui vient me demander pourquoi ou si tout va bien avec le bébé. On ose même m’inviter à un event Facebook à la con, lol. Je prends un malin plaisir à laisser la mention ’ Vu ’ aux messages et à passer au-dessus. Le futur parrain, pourtant un homme d’un certain âge que je pensais mature, ne demande jamais aucune nouvelle alors que je le croise à plusieurs reprises dans la semaine, vu qu’il est chauffeur de bus. La marraine râle parce que j’ai osé demander une participation de 30 € pour la table à langer, alors qu’elle nage dans le fric et que je pense que c’est la moindre des choses. Plein de gens ont proposé leur aide pour le déménagement, que ce soit au niveau des allers-retours ou des divers travaux tels que la peinture, le montage des meubles, le nettoyage, et quand y’a eu besoin, toutes les excuses bidons (et autres un peu vraies) sont sorties. Mille fois, merci

L’autre truc qui me fout en pétard pas possible. J’en ai marre des gens égoïstes. Marre de ces amis qui ont besoin de moi pour se confier, que ce soit à propos de choses sérieuses ou non, mais qui en retour ne demandent jamais si moi je vais bien. ” J’ai besoin de toi, je dois te parler ” Eh bien j’en ai marre de répondre présente. Je suis inscrite aux abonnés absents pour une durée indéterminée pour toutes ces personnes. Allez vous faire foutre. Aujourd’hui, c’est moi, ma mère, mon fils et les quelques uns qui se comptent sur les doigts d’une main. 


Amen.

Tags:

Permalink